~ Domaine de Pignan, Chateauneuf du Pape ~

Voici mon histoire, moi Frédéric Charvin.
Il était une fois….

Dans les années 1855, à la tête du Domaine Pécoul Antoine et son épouse Sophie, mes arrières-arrières grands parents furent créateurs de l’exploitation agricole. A l’époque, l’activité se limitait aux besoins familiaux, la vente en bouteilles n’était pas encore pratiquée. Ils achetèrent 5 hectares au total, situés à proximité du château des Papes à flanc de coteau.

En 1920, leur fils Pécoul François et son épouse Marie, mes arrières grands parents continuèrent à cultiver leurs vignes. Ils commencèrent à planter de nouveaux cépages afin d’agrandir le vignoble.

(L’A.O.C Châteauneuf-du-Pape date du 21 novembre 1933 et la délimitation de l’appellation date du 15 mai 1936).

En 1950, leurs fils Louis et René Pécoul mes grands oncles leur succédèrent. Grâce à eux le domaine s’est agrandit car ils se sont beaucoup investis dans leur travail. Ils ont pu acheter petit à petit, des parcelles de vignes aux quatre coins de l’appellation. La commercialisation de la vente en bouteilles débuta alors en 1960.

Ce patrimoine viticole a été préservé au fils des générations avec la plus grande attention afin de vous offrir des vins de caractères qui font la notoriété de l’appellation Châteauneuf du Pape.

En 1989, je pris en main le domaine, moi Frédéric Charvin, leur petit neveu. Je créai à mon tour ma société : intitulé S.C.E.A Domaine de Pignan. Je nommas nos vins « Domaine de Pignan ». 
C’est avec l’aide de toute ma petite famille, que je vois l‘expansion du domaine.

Je replante à mon tour de nouveaux cépages (roussanne, grenache, clairette, counoise, etc…), mais je conserve et entretiens avec minutie, les 3 hectares de vignes centenaires de mes ancêtres qui m’ont été confiés .

J’ai rénové et agrandi la cave afin de pouvoir améliorer toujours un peu plus les conditions et le confort du travail.

Et puis, j’ai modernisé le matériel agricole, (les tracteurs, enjambeurs, etc…).

La superficie de l’appellation châteaunevoise s’étant à 3200 hectares et comporte environ 300 producteurs. 
L’appellation d’origine contrôlée Castel-Papale comporte 13 cépages autorisés.

Pour nos vins rouges :

- 64% de grenache noir,
- 13% de mourvèdre,
- 12% de syrah,
- 5% de cinsault,
- 2% de counoise,
- 2% de muscardin,
- 1% de vaccarése,
- 1% de terret noir.

Pour nos vins blancs :

- 40% de grenache blanc, 
- 20% de clairette,
- 20% de roussanne,
- 10% de bourboulenc,
- 5% de picpoul,
- 5% de picardan.

L’âge moyen de nos vignes est de 60 ans dont 3 hectares centenaires.
Le rendement est de 35 hectolitres par hectare.
La superficie de notre domaine est de 14 hectares pour les cépages rouges et 1 hectare pour les blancs. 
La culture est traditionnelle, (travail du sol, taille en gobelet courte, écimage, débourgeonnage, traitement naturels: bouillie bordelaise, cuivre et soufre en lutte raisonnée).

Nous pratiquons une culture de la vigne dans le respect de la tradition, engrais organique, traitements phytosanitaires avec lutte raisonnée.
Avant tout à l’écoute de la nature , chaque année étant différente, nous adaptons notre travail en fonction des paramètres et du climat, tout en respectant la nature.

Le terrain est sablonneux, argilo-calcaire et avec nos fameux galets roulés qui en fait ont pour nature d’emmagasiner la chaleur en journée pour pouvoir la restituer la nuit. 
Le climat est méditerranéen. En général, beaucoup de chaleur en été ,mais aussi beaucoup de mistral l’hiver.(Le mistral a un effet d’antibiotique naturel sur les vignes ).

Culture traditionnelle : de même les portes greffes et les greffons ont été choisis en fonction de la nature du sol et du sous-sol. 

Vinification

Pour nos vins rouges :
« Les vendanges » : sont manuelles avec tri du raisin, récolté à une maturité technologique très avancée pour obtenir des arômes bien mûrs.(nous attendons toujours le ban des vendanges pour couper notre raisin). 
Les raisins triés et recoltés sont sujet à la plus grande attention avant d'être transformés en un divin néctar.
C'est un travail sérieux et coûteux.
Nos bennes à vendanges sont ensuite transportées à notre cave.

« Le foulage » : cette intervention consiste à éclater le raisin afin de libérer la pulpe et le jus. Puis mise en cuve béton après 95% d'éraflage.

« La macération » dure en moyenne de 15 à 21 jours. Remontage et deslestage journaliers. Le contrôle de la température se fait plusieurs fois dans la journée, elle doit se maintenir entre 28° et 30° degrés. Le refroidissement au delà de ces températures se pratique avec un groupe frigorifique.
Après cette période de cuvaison et de fermentation, le moût de raisin s’est transformé en vin.
La fermentation alcoolique est une phase très importante dans l’élaboration du vin. Car c’est à ce moment que les levures ajoutées transforment le sucre du raisin en alcool.
L’écoulage intervient. Puis le pressurage, cette étape consiste à passer les grappes de raisin dans la presse (pressoir de type "bucher pneumatique") afin de les sortir de la cuve et d’en retirer le jus.

Après, le vin totalement fini, nous le mettons en fûts de chêne et en foudres entre 12 et 18 mois. Cette période écoulés, nous faisons la mise en bouteilles.

Pour nos vins blancs :« Les vendanges » sont comme pour le rouge, mais nous récoltons que les cépages de blancs. Le raisin doit être vendangé le matin car s’est le moment le plus frais de la journée.

« La vinification » : Les grappes sont foulées dans la benne et passe dans la cuve, mais contrairement au rouge, le pressurage est direct, car le moût ne fermente pas en présence de la rafle et des pellicules. La fermentation est lente. La température du moût doit se maintenir avec un groupe frigorifique à 18° degrés. Cela préserve la finesse des arômes et une bonne intensité.

« Le débourbage » du moût consiste à débarrasser le moût des impuretés. Nous soutirons le jus en ne prenant que le clair. 
Nous levurons ensuite pour que la fermentation alcoolique démarre. 
Comme pour le rouge, la fermentation transforme le moût en vin.
Pour un bon déroulement de la fermentation, nous contrôlons chaque jour la densité et la température du vin.

Nous passons à la mise en bouteille du vin blanc environ 6 mois après un passage en fût de 25%, dès que le vin a totalement fini de fermenter.

Grand vins de France... Savoureux, uniques, merveilleurs, inoubliables...

Chez nous, la légende du vin demeure la réalité de tous les jours. 
Lors de chaque vendange manuelle, le souci du meilleur est notre priorité. Les fûts et foudres de chêne sont toujours à l'honneur, il ne s'agit pas d'un respect aveugle de la tradition mais du goût et des sensations uniques qu'il provoque : en effet, nos vins révèlent leurs arômes, goût et texture, leur dimension riche et complexe. 
Voilà pourquoi, chez nous l'élevage en bois reste essentiel. Notre gamme de vins est le fruit d'une exigence qualitative tant dans le vignoble que dans le chai. Hommage à nos racines, les siècles passent les traditions demeurent, un respect immuable au talent et à la persévérance de nos aïeux qui ont tracé les vins de l'excellence. 
Notre famille pérennise aujourd'hui cet amour de la vigne et du vinen y apportant une touche de modernité. La qualité optimum de nos vins est 
la priorité absolue, afin de répondre aux 
attentes des véritables amateurs.